dimanche 14 septembre 2014

La VALLEE DE LA RENARDE à pied : VILLECONIN et alentours.

De Souzy la Briche à Villeconin.
 
 Ancien plan de la région.(doc internet).
 
Entre Souzy-la-Briche (voir: http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2014/09/vallee-de-la-renarde-de-souzy-la-briche.html   ) et Villeconin , un chemin de randonnée fait découvrir un paysage vallonné ...
 
 
Un paysage vallonné , où broutent les chevaux d'un centre équestre - vision fréquente dans la vallée.

 
De beaux chevaux ...


 
On traverse bientôt une zone boisée.

 
Un paysage découvert lui succède : ici un beau dégagement sur le creux du vallon.
 

 Cette ruine enfouie dans la végétation est tout ce qui reste du donjon de l'ancien château de la Grange. Son nom a pour origine Jacqueline de La Grange, fille d'un président du parlement de Paris, qui y habitait avec son époux Jean de Montagu au XIVe siècle. Au XVIIIe siècle, le château est passé aux mains des propriétaires de Chamarande (le marquis de Talaru et sa famille) avant de tomber en ruines à partir du XIXe siècle.

 
Aspects de la ruine qui a visiblement été éventrée.

 
 
VILLECONIN.
Ce village de 640 habitants environ , niché au creux de la vallée , possède un territoire assez étendu qui englobe rien moins que 7 hameaux différents , dont Fourchainville , Saudreville , Le Fresne dont nous reparlerons. 4 châteaux y étaient établis : deux sont en ruine , La Grange et Le Fresne ; deux autres , ceux de Villeconin même et de Saudreville, sont bien conservés.
 
 
Depuis le château de la Grange qui domine la vallée , nous descendons vers le village de Villeconin. 
  
 
 L'église Saint-Aubin date principalement du XVe siècle , mais comporte des éléments du XIIe (fenêtres du clocher par exemple) ; l'intérieur a été richement doté par les seigneurs de Villeconin : stalles , chaire et fonts baptismaux sont des XVIIe et XVIIIe siècles.
 
 
Aux flancs de l'église. 
                                                     
 
Le château de Villeconin (XIVe -XVIIe).
Il garde un aspect très médiéval , avec son entrée fortifiée et sa cour quadrangulaire entourée de douves. Il a été fortement remanié au XVIIe. Il fut , au Moyen-Age la propriété de Jean de Montagu , surintendant des finances sous Charles VI. C'est la famille de Cochefilet , beaux-parents de Sully , qui le remania au début du XVIIe. Après la Révolution , il fut transformé en exploitation agricole . En 1932 , le comte de Jouvencel le rachète et le rend à sa première destination.
Visite du château de Villeconin :
 
De VILLECONIN à SAUDREVILLE.
 
Pour découvrir ces paysages , il faut reprendre le chemin de randonnée depuis Villeconin.
 
 
Nous avançons sur la colline qui borde la vallée au nord.


Il faut être attentif pour distinguer la présence sur la colline d'en face d'un château enfoui dans la verdure.
                                      
                                             Un grand château rose de style classique.

 Il s'agit du château de Saudreville , construit au début du XVIIe siècle par Pierre de Rotrou , maître d'hôtel du Roi (et frère du célèbre dramaturge Jean de Rotrou).
Plus d'infos sur: http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2014/08/les-jolis-chateaux-de-lessonne.html

 
Le chemin croise la ferme de Villeneuve les Fourches , un autre hameau de Villeconin.

 
Redescente dans la vallée , où un immense champ de tournesols colore le paysage.


                                                                   Une vision étonnante.


    Le hameau de Fourchainville vu du sud : une belle vision sous les nuages par cette journée ensoleillée.


                                   Nous gagnons le plateau par la route menant à Saudreville.

 
Les bâtiments d'un très grande ferme attirent le regard.


 C'est la ferme de Saudreville (ancienne ferme du château qu'elle jouxte) ,qui se mire dans son vaste étang -abreuvoir.


 Nous avons alors la chance d'apercevoir le beau château de Saudreville  s'élever au bout de son allée d'honneur.


                      C'est un château privé qui ne se visite pas .Cette belle vision nous console.

 
Autre vue.
 
LE CHATEAU DU FRESNE.
 
Il faut pour le découvrir gagner un hameau très isolé en pleine campagne . A l'origine ,la seigneurie du Fresne dépendait des Célestins de Marcoussis.Plusieurs propriétaires se sont succédé depuis l'origine jusqu'en 1693, date à laquelle le château est entré dans les possessions de la famille Hemard de Boissy, famille de petite noblesse. Les différents propriétaires se sont illustrés essentiellement dans la carrière militaire. Depuis 1859, le château n'est plus occupé et tombe lentement en ruines.
 

                                             Il comportait un corps central et deux ailes.

 
Son ancienne ferme qui jouxte les ruines est elle toujours en activité. 
 
SUR LE PLATEAU entre SAUDREVILLE et SOUZY LA BRICHE .
 
Depuis Saudreville , nous arpentons le plateau pour revenir à Souzy-la-Briche.
 
 
Vastes étendues plates surmontées de magnifiques nuages à la lumière du soir.


                                                      Sur le chemin à la lumière du soir.


   Le soir , chevreuils et biches sortent des bois qui bordent les champs pour y quêter de la nourriture.
   Le randonneur tardif , débouchant du bois  , peut les surprendre ...


                                                      Autres vues à la lumière du soir.


                    
 Plus loin, c'est tout une colonie de biches  qui s'est aventurée dans un champ. Qui es-tu ? Que veux-tu? semble demander celle-ci.

 

La fuite de la biche.


                                                            Le soir tombe sur le plateau.

 
On redescend vers Souzy par un chemin boisé aux lueurs du couchant.
 
A VOIR AUSSI :
 
- VALLEE DE LA RENARDE : de SOUZY LA BRICHE à SAINT SULPICE DE FAVIERES :
 
- VALLEE DE LA RENARDE : BOISSY SOUS SAINT YON, SAINT YON, BREUX-JOUY.
 
- VALLEE DE LA RENARDE : BOISSY LE SEC , Le Rotoy , LA FORET LE ROI ,  RICHARVILLE :
 

1 commentaire:

  1. Bravo pour cette très belle promenade qui nous fait découvrir une magnifique vallée!
    A la rencontre magique de la nature verdoyante et de ses hôtes,
    notre regard ne cesse de s'étonner, de s'émerveiller aussi, au détour du sentier,
    pressentant la silhouette d'un château, mystérieux, comme sorti d'un rêve...
    Ainsi, quel plaisir à se laisser gagner par cette atmosphère, toute particulière...!
    Merci!

    RépondreSupprimer