lundi 15 août 2016

LE JARDIN CHINOIS YI LI à SAINT REMY L'HONORE (Yvelines).

On le découvre au bout d'un chemin de terre, à la sortie du village de Saint-Rémy L'Honoré (Yvelines). On passe un méchant portail de fer, et bientôt on distingue une entrée, sur la gauche. Alors un bel ordonnancement exotique, qui était complètement caché par le mur d'enceinte, se déploie sous nos yeux, sur 8 hectares.
Il comprend trois parties: le jardin des Lettrés, le jardin des pivoines, et le jardin des bonzaï.
Il a été aménagé il y a une vingtaine d'années par un couple venu de Chine, et est ouvert au public depuis 10 ans.
Fang, l'épouse du couple, architecte paysagiste, s'est avisée qu'il n'existait pas de jardin chinois en France, elle a décidé d'en créer un.
La gestion du site est entièrement privée, elle ne bénéficie d'aucune aide extérieure.
Depuis 3 mois, une visite guidée par une personne formée en sinologie, à 15h , permet aux visiteurs de comprendre véritablement le lieu, les principes de sa conception, les symboles qu'il recèle.

LE JARDIN CHINOIS, UN LIEU A VIVRE.

Ce jardin, élaboré par Fang, s'inspire de la tradition des jardins de Chine du sud. Pour nous le jardin n'est qu'un complément de la maison, pour les chinois, c'est le lieu principal, le "lieu à vivre", où l'on peut passer la journée. Le jardin japonais a un but différent: il prolonge un temple, et c'est plutôt un lieu de méditation.
C'est la raison pour laquelle on observe la présence de nombreux kiosques sur le site: en Chine du sud, le climat est tropical, il pleut beaucoup: si l'on veut rester longtemps dans le jardin, il faut avoir
le moyen de s'abriter.

Le jardin est agrémenté de nombreux kiosques: au premier plan, le kiosque du jeu d'échecs.

Prenons le "jardin des Lettrés" par exemple. La classe des Lettrés comprenait des magistrats qui avaient passé un concours confucéen. Ils étaient exercés à la musique, à la calligraphie, à la poésie, aux échecs chinois. Dans le jardin des Lettrés, chaque pavillon est spécialisé dans l'un de ces domaines. On y passait donc la journée à pratiquer ces activités, mais aussi à prendre le thé, ou tout simplement à discuter.
Les visiteurs eux aussi peuvent passer la journée dans le jardin, ils peuvent même y pique niquer, des installations sont prévues pour cela.

UN LIEU QUI PERMET A L'HOMME DE RESTER EN RELATION AVEC LA NATURE.

Mais surtout le jardin est un lieu qui permet à l'homme de rester en relation avec la Nature. Nos jardins à la française symbolisent la domination de la Nature par l'Homme. Pour les chinois, l'homme est une partie de la Nature, et il la respecte.
Le jardin chinois reflète la Nature.
Les cercles et les courbes (bassins par exemple) sont des symboles célestes. Les espaces carrés renvoient à la terre. Le jardin nous rappelle l'existence de  deux forces complémentaires: le YIN (la terre) et le YANG (le ciel).
Les montagnes sont très présentes en Chine: elles sont représentées dans le jardin par de grosses pierres, présentes partout.
Les 5 éléments de la nature pour les Chinois sont l'eau, la terre, le feu, le métal, et le bois. Tous sont représentés dans le jardin. Le feu l'est par les lampions accrochés aux kiosques, le métal par les gongs ou clochettes qu'on y fait parfois résonner.

Omniprésence de l'eau, courbes symboles célestes...

Dans les bassins on trouve les traditionnels nénuphars, et aussi des carpes chinoises, qui ressemblent à de gros poissons rouges: elles sont symboles de longévité.
Les chinois affectionnent les bosquets de bambous: cette plante, qui reste toujours verte, et ne tombe jamais malade est symbole de longévité, de résistance; ses tiges, qui poussent droit vers le ciel, sont symboles de droiture; le fait que ses tiges sont creuses en fait aussi un symbole d'humilité, de modestie: on laisse l'autre entrer en soi. Ces bambous, qui poussent très vite, peuvent atteindre 50cm de diamètre. Les pousses de bambous sont de plus comestibles. Pour un chinois, il est grave de ne pas avoir de bambous dans son jardin. C'est signe d'une défaillance morale du propriétaire.
Le jardin chinois est enclos de murs: ce n'est pas tant qu'on craint les intrusions; il s'agit de mieux y conserver les énergies positives.

                          LA VISITE DU JARDIN EN IMAGES.

                              Le jardin des Lettrés.

Le jardin chinois est aussi conçu pour offrir au promeneur des points de vue ou tableaux variés, des perspectives diverses qu'il découvre successivement.
En voici quelques exemples:

Un autre point de vue sur le kiosque du jeu d'échecs.

Le jeu d'échecs chinois.

Un peu plus loin...Au fond le kiosque de la calligraphie.

Les traditionnels nénuphars agrémentent les bassins.


Beaucoup de petits ponts dans les jardins chinois, ces ponts qui relient tandis que les murs séparent.

Peut-être le kiosque à musique? La couleur rouge, celle du fruit du dattier, est très présente.

On aime créer dans le jardin des "cadrages", isolant justement des "tableaux".
A droite, une des nombreuses pierres qui symbolisent la montagne.

Et voici notre propre cadrage...

Ici cet espace a été créé pour inviter les visiteurs à pique niquer dans le jardin, "lieu à vivre". On remarque aussi les lampions, symboles du feu.

Autre perspective sur le jardin.


Plus près...

Ce petit kiosque est réservé à la méditation bouddhiste. A droite, une grosse pierre encore.

Cet édicule est une tribune: celui qui a quelque chose à déclarer aux autres s'y installe.

ZOOM sur l'espace de l'écriture poétique.

L'espace est carré, ce qui renvoie à la terre, tandis que les courbes du bassin central sont une référence au ciel. Les petites bornes aux angles symbolisent les 4 saisons. Les participants s'assoient tout autour. Normalement, le bassin est rempli d'eau. On y fait flotter un verre rempli d'alcool. Quand le verre transporté par l'eau vient heurter une courbe du côté d'un participant, celui-ci doit créer un vers. S'il manque d'inspiration, sa punition est de boire le verre. L'idée est qu'au bout d'un moment l'alcool aidera les personnes à trouver l'inspiration.

LES GRANDES PIERRES.
Elles sont présentes un peu partout dans le jardin. Les lettrés avaient le goût des pierres, ils les collectionnaient.


On  donne aux grandes pierres des noms: celle-ci par exemple est appelée "rare merveille". Ils appréciaient dans les pierres leur aspect plus ou moins ridé, indice de leur ancienneté; également leur forme : élancée, ou massive; les trous ,signes que la pierre respire, et leur ouverture plus ou moins grande , leur "transparence", qui fait que comme les bosquets de bambous, elles se laissent traverser par l'extérieur. Ils aiment la pierre à cause de sa fadeur: elle n'a ni odeur, ni couleur, ni mouvement, ni saveur. Cette fadeur est un symbole d 'humilité et de modestie.

LE GINKGO.

L'arbre qui nous est présenté ici est un ginkgo, arbre fossile qui peut vivre plus de 1000 ans et donc est symbole de longévité; il peut faire jusqu'à 20 à 30 m de haut; il a des vertus médicinales; les chinois l'apprécient et se le transmettent de génération en génération.

LE PORTIQUE ET LE CHEMIN DE LA REUSSITE.

Au fond du jardin des Lettrés, dans un espace à part, se dresse un portique.

Il a été offert à la conceptrice du jardin par ses amis en son honneur, pour marquer sa réussite.
Un usage chinois.

Un des petits lions-gardiens du portique.

Un "chemin de la réussite" joint le jardin au portique.
Il porte des inscriptions qui rappellent les facteurs de la réussite d'une  entreprise:
-que le Ciel soit avec vous (facteur chance)
-que la terre soit porteuse (favorable au projet; le jardin a été aménagé sur un ancien terrain horticole).
-la dimension humaine : avoir les talents nécessaires et être en harmonie avec les autres.

Fouler ce sentier nous permet de réfléchir à tout cela. Et ces principes nous permettent de nous relever plus facilement, car tout ne dépend pas de nous, mais aussi d'autres facteurs; s'ils ne sont pas là l'échec est possible. Mais on peut rebondir en espérant des conditions plus favorables.

Le jardin des pivoines .
La pivoine est la fleur emblématique de la Chine, et un symbole de prospérité. Deux sortes de pivoines sont plantées dans ce jardin: la pivoine arbustive (la vraie pivoine chinoise) et la pivoine que nous connaissons.
La pensée chinoise pense le monde en termes de dualités complémentaires, le Yin et le Yang.


Le jardin est organisé selon la cosmogonie chinoise, qui est une représentation de l'Univers : au centre, le symbole du Yin et du Yang , c'est à dire de la Terre et du Ciel, forces complémentaires et associées, qui engendrent huit trigrammes disposés autour correspondant aux différents éléments de chaque force. Les plantations de pivoines sont organisées en trigrammes.

Vue d'ensemble du jardin des pivoines.

On retrouve au centre le symbole du Yin et du Yang.

Les pivoines dans les trigrammes.
C'est fin avril-début mai qu'il faut venir pour les voir fleuries.

                                                     

                                Le jardin des bonsaïs.



Quang, l'homme du couple, est un grand maître du bonsaï. Nous découvrons le jardin consacré à cette spécialité orientale, qui consiste à faire pousser des arbres dans des pots en les empêchant de grandir par des techniques de taille particulières. L'art du bonsaï est assimilable à celle d'un sculpteur, car on essaie de donner à l'arbre des formes types . La taille du pot doit représenter 1/3 du volume total, l'arbre 2/3.Le bonsaï doit être sans cesse alimenté en eau.




Nous découvrons d'abord un alignement de bonsaïs le long d'un mur.



Ici , on peut voir un orme de Chine. Un des principes est de donner à l'arbre une forme triangulaire.



Celui-ci s'appuie sur une souche, autre modèle recherché.



Autre taille possible : en cascade.

Plus loin, on découvre une très grande serre où Quang soigne ses bonzaï.

Mais cette partie est aussi un jardin, comportant différentes installations.

                                    Le bassin principal et bien sûr un kiosque en arrière plan.

Ce ne sont pas des poissons rouges, mais des carpes chinoises.




Perspectives diverses autour du kiosque.


 EN AVRIL-MAI, LE JARDIN DES PIVOINES EN FLEURS:
Pivoines arbustives (typiquement chinoises) et  autres pivoines  alternent. Sur la structure particulière du jardin, voir notre explication ci-dessus.

Vue du jardin au temps de la floraison.