mardi 13 octobre 2020

mardi 9 juin 2020

A DECOUVRIR dans la région: LE PARC NORD DES ULIS et sa faune aviaire.


UN TOUR DE PARC DANS LA LUMIERE ET LA PAIX D'UN MATIN DE JUIN:

                                      Le grand étang et les "Bergères", les grandes tours des Ulis.

                                                                     Le petit étang.

Le héron du petit étang est à son poste.

Un bel oiseau en plumage nuptial.

Une proie en vue?

Un long cou pour boire un coup, c'est pratique!

Droit comme un i ou presque...

On se gratte.

Sur le rocher...

                                                        
                                                        Vue prise du petit bois de pins.

Ce colvert blanc a perdu sa fidèle compagne, il passe son temps avec un camarade...

… ou seul.


Dans le feuillage, un groupe de jeunes mésanges ...

Une merlette cherche dans l'herbe sans doute de quoi faire son nid.

Il n'est pas rare de croiser une petit rouge gorge comme celui-ci: hardi celui-ci, il s'approche à deux pas de moi!

Partie ouest du grand étang.

Lé héron du grand étang posté comme souvent au bord de la grande île.

Le bassin rond.

C'est un des coins préférés des oies bernaches, au nombre de 13 au printemps 2020.

La famille bernache de l'année.

Les jeunes (1 mois et une semaine) commencent à muer: bientôt ils se pareront du même plumage que leurs parents.

Le bras ouest du grand étang.

Au bord de l'étang, une des 5 couvées de canetons du parc se repose sur un rocher.

Il fait frais ce matin là, les canetons se pelotonnent les uns contres les autres.

Cette foulque a reconstruit en un week end son nid qui avait été noyé par l'orage. La Nature a prévu la possibilité d'une 2e ponte. C'est donc reparti pour 21 jours de couvaison.

Sur le bras ouest, les grèbes castagneux cachent leurs nids.

La femelle sur le nid.

Il est bien garni (ne pas s'approcher pour ne pas effrayer la mère).

Pointe est de l'étang: une bergeronnette grise nourrit son petit :





A la plage, les foulques jouent à celle qui restera le plus longtemps debout sur une seule patte.

Retour au petit étang: la boucle est bouclée.

Cerise sur le gâteau: dans le petit bois qui jouxte le parc, une jolie rencontre:




Un panneau au parc souligne la biodiversité qui y existe:

ATTENTION:
- Il est demandé de ne pas donner de pain ou dérivés aux oiseaux. Seules les graines sont autorisées (maïs, orge , graines pour oiseaux dans la nature achetées en magasin).
- les chiens doivent être tenus en laisse, particulièrement aux endroits où des groupes importants d'oiseaux se trouvent.

A découvrir aussi:
. Journal d'observation des oiseaux du parc en mai 2020 (grâce à une dérogation de la mairie, nous avons pu suivre l'évolution de la faune aviaire) : 

. Les 5 couvées de canetons du parc Nord des Ulis (printemps 2020):

.OIES BERNACHES: les naissances du printemps 2020 au parc Nord des Ulis:

.LE COUPLE D'OIES BERNACHES N°1 DU PARC NORD DES ULIS: UNE BELLE HISTOIRE QUI FINIT MAL.
Les oiseaux ont leurs tragédies!

.LES INSEPARABLES, C'EST FINI: LA CANE BLANCHE DU PARC NORD A DISPARU PENDANT LE CONFINEMENT, laissant son fidèle compagnon seul. Cette cane avait eu le bec entravé par un cercle de plastique en 2018 et son sort avait ému beaucoup de monde.
                https://jmsatto.blogspot.com/2020/05/les-inseparables-cest-fini-la-petite.html