samedi 1 février 2020

ILS ONT ENCORE CHANGE LES LIMITES DU HUREPOIX!


DES LIMITES DU HUREPOIX QUI SEMBLAIENT A PEU PRES ADMISES PAR TOUS.
Avant le XVIIIe siècle, les limites du Hurepoix étaient fort incertaines, et les cartes variaient selon les géographes. La carte de 1754 ci- dessous semblait être aujourd'hui reconnue comme fixant définitivement les dites limites . A la suite d'une enquête sur le terrain menée dans les années 30 , les frères Seignolle dans leur ouvrage Le folklore du Hurepoix confirmaient ce découpage, à quelques nuances près puisqu'ils intégraient dans leur propre carte les localités des Yvelines situées à l'est/sud-est de la nationale 10 comme Le Mesnil Saint Denis ou St Rémy l'Honoré… En 1974, Jean Jacquart confirme globalement aussi la première carte, mais en y intégrant Etampes… que l'on verrait plutôt aujourd'hui comme la porte de la Beauce.

    La carte de 1754 par Damien de Vaugondy- Extraite de Gouvernement général de l'Ile de France.

PATATRAS!
 Des ouvrages récents tels que le Guide des pays de France de Frédéric Zégierman (Fayard - 1999) remettent en cause la carte du Hurepoix en introduisant un "pays d'Yveline": il détache pour ce faire du Hurepoix toute la partie de cette région naturelle située dans le DEPARTEMENT des Yvelines (sauf bizarrement Bonnelles), et donc notamment la plus grande partie de la vallée de Chevreuse jusqu'à Gif sur Yvette non incluse!
On n'en a donc pas fini au XXIe siècle avec les errances des géographes concernant les limites du Hurepoix!
                                               

                                                Carte du Hurepoix d'après F.Zégierman.

F. Zégierman présente ce pays d'Yveline comme une réalité incontestable. Comment a-t-il pu en déterminer les limites? Mystère. Simplement en y adjoignant les communes du DEPARTEMENT des Yvelines? Cela sent la construction arbitraire.
A u nord, il y intégre Montfort l'Amaury, qui faisait partie  jusqu'ici du Mantois.

UN RETOUR EN ARRIERE.

Dans son ouvrage de 1908 (réédité en 2008) sur les régions naturelles de France , Louis Gallois mentionne bien l'existence d'une carte du gouvernement de l'Ile de France de Damien de Templeux qui distingue pays d'Yveline à l'ouest et Hurepoix à l'est. Les limites est étaient encore différentes: Palaiseau et Dourdan. C'était d'ailleurs discuté à l'époque, Damien de Templeux le reconnaît. Louis Gallois rejette cette conception. Selon lui "Yveline" n'était que l'ancien nom de la forêt de Rambouillet, d'où les noms comme St Léger en Yvelines, St Arnoult en Yvelines etc. Il semble donc que des géographes récents reviennent en arrière et recréent un pays d'Yveline . Reste que la façon dont ses contours sont fixés reste mystérieuse…


                                               Le pays d'Yveline d'après F. Zégierman.

Il s'agit donc d'un retour en arrière: les géographes d'aujourd'hui en reviennent à la conception de Damien de Templeux !
Qu'est-ce qui justifie cette volte face ? 
Peut-être le fait que, dans la conception admise jusqu'ici, on ne savait trop que faire de Rambouillet: la ville était-elle ou non en Hurepoix? Non, semble-t-il. Était-elle alors à l'extrême sud du Mantois ? Ou nulle part? La forêt de Rambouillet étant considérée sans précision  comme la limite ouest du Hurepoix, et Rambouillet étant au delà...
Ou bien sont-ce des préoccupations touristiques qui ont poussé à recréer ce "pays d'Yveline"?
En tous cas les querelles d'experts du XVIIIe s en ce qui concerne les limites du Hurepoix reviennent à la surface au XXIe s, alors qu'on croyait en être débarrassés.

                                                           DOCUMENT ANNEXE:
                                    Carte de l'Ile de France par Damien de Templeux. 1640.
      Il distingue en effet le "pays d'Yveline" d'un côté, le Hurepoix de l'autre, mais sans contours précis. Et son pays d'Yveline remonte jusqu'à Mantes la Jolie. Il correspond plutôt à ce qu'on appelait jusqu'ici le Mantois!

      (copier la dernière carte dans un fichier pour l'examiner avec possibilités d'agrandissement).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire