mercredi 3 octobre 2012

Jolis sites aux environs de Bonnelles (Yvelines).

                                             Le site du château de Bissy.


Au sud est de Bonnelles,sur la droite en venant de Rochefort, on emprunte une route étroité qui nous amène à une sorte d'Eden : le site de l'ancien château de Bissy. Au débouché de la route, on est saisi par le charme de l'endroit....


Sur la gauche, un joli jeu d'arbres .Les peupliers semblent une subsistance d'une ancienne allée d'honneur du château.

Surprise: au bout de l'allée d'honneur ,un château flambant neuf.

Sur ce site , un château fortifié avait été construit en 1558 par Nicelle Malon, seigneur de Bissy,"avec l'autorisation d'Henri II. Il fut détruit au XIXe siècle.Un nouveau château a été construit depuis.

Un joli château s'élève aujourd'hui  dans le parc de Bissy, inscrit, lui, aux Monuments historiques.
La façade daterait de 1558 ; elle a été restaurée au XIX e s.
Après 1728 , il a beaucoup changé de propriétaires; il aurait appartenu notamment à la veuve d'un ministre de la Marine du 1er Empire, l'amiral Eustache Buix.

De l'ancien domaine médiéval subsistent notamment les douves.
 

Les douves entourent une dépendance visiblement moderne ou rénovée.

 
La ferme voisine du château présente des pavillons d'habitation d'un beau style, neufs ou rénovés.
Elle  daterait du début du XIXe siècle , après que le châtelain de l'époque eut cédé  à un fermier 210 hectares de terre à exploiter.Elle est encore en pleine activité: c'est même une ferme modèle pour l'élevage et la traite des bovins.

 
L'entrée de la ferme : elle produit 2 millions de litres de lait par an ,en partie casher.

 
Second pavillon d'habitation, dans un cadre verdoyant.

Vue rapprochée.

Le site du haras de la Cense.

 
Entre Bonnelles et Rochefort-en-Yvelines , à gauche de la route, le regard est irrésistiblement attiré par un joli site : au fond, une élégante bâtisse, une sorte de petit château, encadrée de verdure.Une sorte d'allée d'honneur constituée de peupliers y mène. C'est le site du haras de la Cense.

Allée d'accès  au haras.
A l'origine, en 1250, le site était occupé par la métairie de Chaillot.
Par la suite , ce fut une maison-forte, ferme et château.
Au XVIe siècle, c'est une maison de plaisance : Henri IV et Gabrielle d'Estrées y abritèrent leusr amours!
A la fin du XIXe , ce fut une des trois fermes du château qu'avait fait construire la diamantaire Jules Porgès à Rochefort. En partie détruite par un incendie ensuite, elle resta jusqu'en 1950 à l'abandon avant d'être acquise par R.Loewy ,créateur de l'esthétique industrielle.William Kriegel en a fait ensuite un haras.


Dans ce merveilleux cadre , le haras se caractérise par une méthode de dressage des chevaux particulière dite éthologique , basée sur la méthode de Parelli. Le principe:comprendre la psychologie équine ,"parler cheval",jouer et inspirer confiance à l'animal au lieu de s'imposer à lui par la peur.




2 commentaires:

  1. Nous avons vendu le Moulin de Corblin en 1975. Très grande tristesse pour moi .j'avais promis de revenir d'ici 10ans, de racheter le moulin,mais la vie ne m'a pas aidée à réaliser mon rêve.....je dois me résigner avec peine de ne pas revenir chez moi, oui, chez moi car mon âme est restée au moulin Micheline Maurin (ex Micheline Berri)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre témoignage est très émouvant. Moi-même j'ai été un peu frustré de n'à peu près rien voir de ce moulin qui vous est si précieux!

      Supprimer