samedi 6 octobre 2012

Le château de Bonnelles : grandeur et décadence.

Image illustrative de l'article Château de Bonnelles
                                Le château de Bonnelles (sept. 2006) - document d'archive:on constate son état d'abandon.

  Ce château (le 4e sur le site) date de 1847-1849. Il a été construit dans un style Louis XIII pour Géraud de Crussol, 11e duc d'Uzès, qui y consacre une grande partie de la fortune de sa femme, née Françoise de Talhouët-Roy. Il est aussi connu sous le nom de "château de la duchesse d'Uzès", référence à la grande époque du château, où il était un grand centre de chasse à courre sous l'impulsion de la duchesse , riche héritière du champagne Cliquot-Ponsardin qui épouse le 12e duc d'Uzes en 1867.
 Elle a invité au château des hôtes illustres, de rang royal...

 
Vers une renaissance?
 
Etat du château en octobre 2012: une gueule cassée, comme un grand blessé couvert de pansements...

Après la mort de la duchesse (1933), le mobilier est dispersé, le domaine  vendu. Le château sera successivement : séminaire des Pères blancs, collège -internat Charles de Foucault , collège international...Acquis en 1990 par une société japonaise qui voulait créer un golf, il est laissé à l'abandon. Un projet de résidence hôtelière naît dans les années 2000. En 2008 un incendie détruit en partie sa toiture.
Une restauration a commencé en 2009, mais semble en panne depuis 2011..
 
Nouvelle vue: MARS 2015.
 
 
Débarrassé des échafaudages, il réapparaît... mais dans quel état!
 

Une dépendance restaurée: la louveterie.

A proximité du château se dresse un curieux clocher...

C'est celui de la louveterie, un ancien relais de chasse (à l'origine voué à la destruction des loups)  du XVIIe siècle entièrement rénové ; un très beau et vaste bâtiment qui comporte aujourd'hui une salle de réception ( pour des banquets, mariages, soirées dansantes...), mais aussi plusieurs appartements.

Une autre vue...


Une vue de la cour intérieure: cette aile semble être un lieu d'exposition artistique.

A l'autre bout du bâtiment, une jolie tourelle.

La tourelle (autre vue).

L'ancien et beau portail du parc du château. Des habitations sont aujourd'hui imbriquées dans le parc.
De part et d'autre du portail, on aperçoit l'amorce des douves, toujours présentes.
 
LE MONUMENT AUX MORTS.
 
 
Situé devant l'église, c'est une œuvre de la duchesse d'Uzès, qui s'adonnait à la sculpture.
 
A DECOUVRIR AUSSI:

Les étonnants étangs de Bonnelles...

Une partie du parc du château  est devenue réserve naturelle : la nature s'y mêle aux vestiges d'un passé brillant désormais révolu.



1 commentaire:

  1. Le château de Bonnelles, ce haut lieu d'histoire qui sert de cadre au roman Cybercolonial. Pour en savoir plus, suivez cette aventure sur le blog Bazarnaum à Agartha city.

    RépondreSupprimer