mardi 9 septembre 2014

La VALLEE DE LA RENARDE à pied : de SOUZY LA BRICHE à SAINT-SULPICE DE FAVIERES.



                                                      SOUZY LA BRICHE.

Ce village d'environ 430 habitants est situé à 5 km au sud de Saint-Chéron, dans le joli val creusé par la Renarde ; il résulte de la fusion au XVIIIe siècle de deux hameaux : Souzy et la Briche. Au Moyen-Age , le site faisait partie du comté de Montlhéry , avant au XIIIe siècle de dépendre de la châtellenie d'Etampes.

 
Située sur la route de St Chéron , à l'extérieur du village et le surplombant , l'église Saint-Gilles et Saint Martin a été construite au XIXe siècle en style roman pour remplacer les deux églises de Souzy et de La Briche détruites.
 

                                   Le grand portail du château : on  aperçoit le château à gauche .
Après avoir été une résidence secondaire de la présidence de la République (François Mitterrand y passait ses week-ends avec sa fille cachée Mazarine et Anne Pingeot) , il est dévolu maintenant au 1er ministre (JM Ayrault y passait des week-ends ).
Le dernier propriétaire du château ,M. Simon , avait légué le château à la présidence de la République pour être sûr qu'il soit sauvegardé.


 Autre vue : on aperçoit à gauche les éléments d'une ferme et à droite une chapelle ; elle est située à l'emplacement de l'ancienne église de Souzy démolie.
Un château existait à Souzy dès le XIVe siècle. Différentes familles propriétaires s'y succédèrent du Moyen-Age à 1946 : les familles Le Prince, Saint-Pol , et Des Mazis d'abord ; la famille Poisson, de 1695 à 1757,   la famille Cousinet, de 1757 à 1817... Il a été refait au XIXe siècle.

 
Le château (carte postale ancienne -doc internet )
 
 
Cette photo (doc internet) permet de bien voir la disposition de chaque élément (château , chapelle, ferme) et le parc.
 

 
Un peu à l'extérieur du village , à l'est ,on trouve l'ancien lavoir , installé au bord de la Renarde; il a été bien mis en valeur par la municipalité . Un petit parc a été aménagé à proximité.

                                 
                                  Le voici de plus près , joliment fleuri au bord du petit parc.

 
Au bord de la Renarde...
 
 
 SOUZY ,village fleuri . Ici le long du mur du cimetière.
 

                  Sur le plateau , à la sortie sud  de Souzy la Briche : la ferme des Emondants .
     Il a existé un château des Emondants , correspondant à un fief voisin de celui de Souzy.


                                                                 Fleur de tournesol.
 
 Le village au creux de son vallon.
 
DE SOUZY LA BRICHE à SAINT-SULPICE DE FAVIERES.
 
A partir du lavoir , suivons un chemin de randonnée balisé en jaune par le Conseil général ; il est parallèle au cours de la Renarde .Trois moulins sont signalés sur les cartes...
 

        Belle villa ou petit château au bord de la Renarde : c'est le siège de la SCI du Moulin Neuf.


   Beaucoup plus loin , nous découvrons un bel ensemble de bâtiments , qui correspond à un des trois anciens moulins,le moulin de l'Ecurie. Il a été visiblement (superbement) restauré.

 
Sous le moulin passe la Renarde.

 
La roue tourne toujours. Cet ancien moulin à eau permettait de moudre le blé grâce à des meules en pierre. Il était notamment utilisé par certains cultivateurs qui produisaient eux-mêmes leur pain.
 
 

              Au bout du chemin , nous découvrons la ferme de Rimoron , encore en activité. Les bâtiments agricoles de  cette ferme traditionnelle , située sur la commune de Breux-Jouy , entourent une cour carrée.

                                Le porche a conservé la passerelle en bois reliant les greniers.
 Il existait au Moyen-Age un fief de Rimoron. Il appartenait  au début du XIVe siècle à Agnès de Saint-Yon, épouse de Robert de Tanlay. En 1340, ses neveux le vendent aux religieuses de La Saussaie-les-Villejuif. Vendu comme bien national à la Révolution, il appartient au XIXe siècle à la famille Collas. Un château (ou maison bourgeoise) est aménagé à cette époque. Il jouxte toujours la ferme (invisible de l'extérieur).


                                                Le château de Rimoron - doc internet.

 
              On découvre un paysage très vallonné où paissent les chevaux d'un centre équestre.


 Si l'on suit la route qui mène à Saint-Sulpice de Favières , on croise bientôt un ancien moulin de la Renarde , le moulin de la Briche. Rattaché au château de la Briche, le moulin date du XVIe siècle. Il moud du grain jusqu'en 1904 , ensuite il est utilisé pour broyer des coquilles et de la chaux. Puis il  devient partiellement une  tréfilerie (usine de fabrication de fil de fer).

 
Moulin de la Briche : le parc.
 
SAINT-SULPICE DE FAVIERES :
Ce charmant village de 315 habitants à caractère aujourd'hui résidentiel est surtout connu par son église de pèlerinage consacrée à Saint Sulpice , pèlerinage qui a duré jusqu'au XIX e siècle.
 
 
L'église Saint -Sulpice se voit de loin depuis la campagne alentour.
 
 
Eglise Saint-Sulpice (XIIIe siècle) : la façade date de 1300.
Le portail sculpté présente une représentation du jugement dernier.
La statue de Saint-Sulpice (décapitée à la Révolution) a été replacée sur le pilier du porche.
 
 
Pesée des âmes  et résurrection des morts  sont représentées au dessus du portail .Des anges musiciens encadrent la scène sur les voussures.
 
 

Vue latérale de l'église , de style gothique rayonnant. Elle a succédé à plusieurs autres églises qui contenaient déjà les reliques de Saint Sulpice , dont la chapelle des Miracles (1175).On peut accéder à ce qu'il en reste par le collatéral gauche. Le plafond s'est écroulé au XVIIe siècle , et a été restauré grâce à M. de Lamoignon.

 

 Dépourvue de transept, elle présente une nef terminée par une abside à cinq pans et deux collatéraux.
 Les verrières s'étagent sur trois niveaux ; elles laissent entrer beaucoup de lumière dans l'édifice. La verrière centrale du chœur réemploie d'anciens vitraux des années 1230-1235 provenant sans doute de la chapelle des Miracles. L'église comporte aussi des verrières en grisaille du XIIIe .
                                             
 
La hauteur est de 23 m sous voûte dans l'abside.
 


  La verrière du collatéral de  droite (1257-1260) comporte 30 médaillons représentant  la Conception de la Vierge et l'enfance du Christ. C'est un ensemble d'origine tout à fait remarquable.


                                           Partie basse de la verrière : l'enfance du christ.


                                                Partie supérieure : vierge à l'enfant et anges.



            De g à dr : l'Annonciation et la Visitation ( Marie reçoit la visite de sa cousine Elisabeth ).


                                                         Joseph rassuré sur la virginité de Marie.


                                                                        La circoncision .


                              L'église SAINT- SULPICE vue du parc de château de SEGREZ.
 

 Le château de SEGREZ  (façade principale) . Il se cache dans un grand parc de 24 hectares , situé entre la route de St Yon à Villeconin et l'église de Saint-Sulpice de Favières. Il a été construit au XVIIIe siècle par le fermier général André Haudry de Soucy. Il a été habité notamment par le marquis d'Argenson , qui fut le secrétaire d'état aux affaires extérieures de Louis XV.

 
Château de Segrez : façade sur le parc.
 
 
Il est entouré d'un très beau parc où le botaniste Alphonse Lavallée créa au XIXe siècle un arboretum fameux , que l'on peut visiter aujourd'hui sur rendez-vous, ce qui permet aussi de découvrir le parc et le château.
Plus d'infos et d'images sur le château et le parc: voir : http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2014/08/les-jolis-chateaux-de-lessonne-le.html
Sur l'arboretum , voir notre visite guidée sur:
 
 
Le village a un charme ancien avec ses vieilles maisons .
 
 
Celle-ci , place de l'église , attire particulièrement le regard.
 
 
 Cette porte du XIIIe siècle était celle de l'Hôtel-Dieu (disparu) , installé là pour accueillir les nombreux malades ou infirmes qui venaient implorer l'aide de Saint-Sulpice.
 
* A VOIR AUSSI :
 
- VALLEE DE LA RENARDE : VILLECONIN et environs.
 
- VALLEE DE LA RENARDE : BOISSY LE SEC , Le Rotoy , LA FORET LE ROI ,  RICHARVILLE :
 
- VALLEE DE LA RENARDE : BOISSY SOUS SAINT YON, SAINT YON , BREUX-JOUY :
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire